Les jardins de Taïwan

19 Juin 2018 | par Maison de thé LUPICIA | 1. À la découverte du thé

Les jardins de Taïwan

0 Commentaire

Jardins de thé, Plantation, Taïwan, Thé oolong

Située face à la région chinoise de Fujian, l’île de Taïwan produit principalement des thés Oolong (thés semi-oxidés) même si une partie
de la production est composée de thés verts et thés noirs (3 à 5 %).
Avec ses 36 000 km2 de superficie, c’est une île montagneuse avec des sommets atteignant les 3 000 mètres d’altitude (le plus haut est le mont Yu Shan qui culmine à 3952 mètres). Avec son climat tropical, l’île dispose de conditions idéales pour la culture du théier.


Aujourd’hui, les thés taïwanais sont souvent désignés par le terme
« thés de Formose ». 
Le nom de Formose a été donné à l’île de Taïwan
par des explorateurs portugais du XVIème siècle, qui la nommèrent
« Ilha Formosa », (« île resplendissante » ou « la belle » en portugais )
de par la beauté de ses côtes.

La production de thé à Taïwan a débuté au XVIIIème siècle
avec l’immigration chinoise
 en provenance de la province de Fujian.
Ces derniers ont apporté avec eux des graines de théiers en provenance
des régions chinoises réputées dans la production du thé, à savoir Anxi
et les monts Wuyi.

La culture du thé est faite par une multitude de producteurs locaux
et les plantations peuvent être regroupées en 2 grandes catégories :

  • Plantations de moyennes altitudes
  • Plantations de hautes altitudes 
    Les théiers culminants à plus de 1000 mètres sont désignés
    par le terme « Gao San Cha » qui signifie « Thé de hautes montagnes ».

La qualité des jardins et le soin accordé à l’ensemble du processus
de fabrication sont une priorité pour les producteurs taïwanais qui soumettent leurs feuilles de thés devant des jurys lors de concours organisés plusieurs fois dans l’année et se regroupent en associations pour promouvoir les thés Oolong.

Les jardins de thé de Taïwan


Les principales régions productrices sont :

  • NANTOU
    Plus de la moitié de la production du pays avec notamment les jardins d’exception des monts Dong Din (500 à 800 mètres d’altitude) et Shan Lin Xi (1800 mètres d’altitude). On y produit majoritairement des thés Oolong roulés en perles.

  • TAÏPAI
    Deuxième région productrice de thé avec notamment les jardins du mont Wen Shan et Pinglin, un village dans lequel est fabriqué le thé Oolong Bao Zhong, aux feuilles torsadées (et non roulées en perles), de plus en plus rare à Taïwan. 

  • HSINCHU
    Formée de plaines d’environ 200 mètres d’altitude et où l’on produit
    le Bai Hao (Oriental Beauty), un thé oolong oxydé de 40% à 60%.

  • CHIA YI 
    avec notamment le mont Ali Shan avec ses jardins culminants
    jusqu’à 1700 mètres d’altitude et ses thés de grande qualité.

  • TAÏCHUNG
    avec notamment les monts Li Shan et Da Yu Lin 
    et leurs jardins situés entre 1600 et 2650 mètres d’altitude.

 

LES THÉS OOLONG "VERTS" DE TAÏWAN
Lorsque l’on évoque le thé oolong, on pense souvent à la couleur ambrée et brune des thés que l’on trouve dans les restaurants chinois. En effet, le thé Oolong traditionnel, originaire de Chine, est de couleur marron clair et libère des saveurs au parfum légèrement torréfié.

À Taïwan, c’est différent, le thé oolong que y est produit est un thé faiblement oxydé que l’on appelle thé oolong "vert" ou "thé bleu-vert". Il présente une saveur et un arôme rafraîchissant qualifié par le terme "Chinshan", un parfum "vert" qui rappelle le thé vert et qui exprime pleinement les saveurs fraîches des feuilles de thé.

LE CHARME DES THÉS DE TAÏWAN
Le thé taïwanais, caractérisé par son parfum rafraîchissant, développe des arômes proches des thés verts, floraux et sucrés. Ses feuilles libèrent peu d’astringence même si le temps et la température de l’eau pour l’infusion sont différents de ceux préconisés.

Contrairement au thé vert japonais dont l’oxydation est stoppée immédiatement grâce à la vapeur d’eau, l’oxydation des thés oolong est stoppée par un processus naturel. Les feuilles sont mises en contact avec de l’oxygène dans une pièce dont la température se situe entre 22 et 25°C. On obtient ainsi des thés avec un taux d’oxydation pouvant varier de 10% à 70% environ.

Les feuilles de thé oolong laissent lentement s'échapper leurs arômes. Lorsque les feuilles de thé sont roulées, vous pouvez généralement faire 4 à 5 infusions avec les mêmes feuilles, ces dernières s’ouvrant peu à peu à chaque infusion.

UNE SAVEUR DONT ON SE LASSE JAMAIS
Les thés oolong "vert" de Taïwan ou thés oolong "à faible oxydation" accompagneront parfaitement vos repas, particulièrement les poissons ou les légumes. Pour les plats aux saveurs prononcées, comme les plats de viandes ou un peu gras, boire un thé oolong permettra de bien "éclaircir"
le palais; les polyphénols présents dans le thé oolong contribuant
grandement à l’élimination des graisses.

Au Japon, ces thés sont souvent servis avec des gâteaux apéritifs et en été,
on les déguste volontiers en thés glacés, accompagnés de fruits frais comme la pêche ou la poire.

EN SAVOIR PLUS SUR LE THÉ DE TYPE "BAOZHONG"
Avec son parfum fleuri qui caresse doucement le palais et ses saveurs rafraîchissantes rappelant le thé japonais, ce thé est très populaire et apprécié de tout le monde. Il est produit au Nord de Taïwan, en majorité dans la zone forestière de Pinglin, située à moyenne altitude.

Les feuilles de thé, d'une grande qualité, sont obtenues grâce à une végétation riche et abondante, parcourue par des rivières qui alimentent le sol, et à la technologie de pointe utilisée. L'aspect fini des feuilles de thé présente des feuilles amples et non roulées, simplement torsadées, forme initiale du thé oolong. Le nom "Baozhong" qui signifie "forme enveloppée" s’explique par le fait que dans les boutiques traditionnelles de la région de Fujian, le thé était vendu enveloppé dans du papier en bambou.

EN SAVOIR PLUS LES PLANTATIONS DE MINGJIAN
Situés dans une région vallonnée et douce, les vastes jardins de thé s'étalent entre ananas et palmiers, ce sont les plus grandes plantations de thé de Taïwan. Depuis les années 1980, Taïwan cultive sa propre variété et s'est développé davantage, tout en gardant un haut niveau de qualité.

La sélection LUPICIA à découvrir

À lire également

Ajouter un commentaire

Rechercher dans le blog
Atelier d'initiation au Matcha