Sélection

Thé oolong

Notre sélection de thés oolong

Découvrez notre sélection de thés oolong en provenance de Taïwan.
Ne manquez pas les best-seller
de la maison LUPICIA, le thé Pêche Blanche Oolong supérieur et Mangue Oolong supérieur, à déguster chaud ou en préparation glacée

Résultat de recherche

2 article(s) correspond(ent) à votre recherche "" :


@TOUSLESPRODUITS@ Thé oolong

Thé oolong de Taïwan
à la fermentation très faible. Son parfum évoque celui des fleurs.

THÉ OOLONG NATURE
Consulter
WENSHAN WENSHAN WENSHAN WENSHAN Thé oolong | Taïwan à partir de 8,50 €
Thé oolong aux saveurs rafraîchissantes. Liqueur douce au parfum fruité.

THÉ OOLONG NATURE
Consulter
FORMOSA FORMOSA FORMOSA FORMOSA Thé oolong | Taïwan à partir de 6,50 €
Cela pourrait également vous intéresser

EN SAVOIR PLUS SUR LE THÉ OOLONG ET SES BIENFAITS

Un thé au parfum unique
Le thé oolong est un thé à la liqueur claire et limpide. Très doux en bouche il sera un partenaire idéal aussi bien pour vos pauses thé que pour accompagner vos repas. Le thé oolong (ou Wulong qui signifie "dragon noir" en chinois) est aussi appelé thé "bleu-vert". Il est apparu au 16ème siècle mais la méthode de fabrication actuelle a vu le jour dans le milieu du 19ème siècle et propose alors un type relativement nouveau de thé. La plus grande caractéristique d’un oolong est la richesse de sa palette aromatique. Ce thé est produit à partir des mêmes feuilles que pour un thé vert ou un thé noir, issues de la variété de théier "Camellia Sinensis". Pour les thés verts, les feuilles sont immédiatement chauffées à la vapeur leur conférant ainsi un parfum et une liqueur très verte, voir iodée. On dit que ce sont des thés non-oxydés. Le thé noir, quant à lui, est produit en laissant les feuilles s’oxyder, libèrant ainsi des saveurs plus corsées et profondes. On dit que c'est un thé oxydé. Entre les deux, on trouve le thé oolong dont les feuilles fraîchement récoltées sont mises dans des paniers en bambou et brassées. La durée de cette opération déterminera leur taux d’oxydation (de 10% à 70%) et leur donnera ce parfum si caractéristique. On parlera alors de thé semi-oxydé.

Le compagnon du repas
En Chine et à Taïwan, où sont produits les thés oolong, il est de rigueur de remplacer l’eau par du thé. Les composants du thé aident à éliminer les matières grasses absorbées pendant le repas et aident à la prévention de l’obésité. Les oolong les plus bas de gamme sont parfois utilisés dans des bols rince doigts car le polyphénol contenu dans le thé est très efficace pour enlever la graisse. Le thé Oolong (Wulong ou thé « bleu-vert ») est un thé à oxydation incomplète. Il se situe donc entre le thé vert et le thé noir et est très populaire en Asie. L’oxydation des feuilles de thé donnant naissance au thé Oolong varie de 10% à plus de 70%. Pour cette raison, les thés oolong couvrent une palette aromatique très large.

On peut les classer en 3 grandes catégories :
> Oolong faiblement oxydés (de 10% à 30%), qui ont des arômes proches du thé vert, mais plus floraux et doux en bouche.
> Oolong fortement oxydés (de 40% à 70%), qui développent des notes plus boisées et fruitées.
> Oolong « vieillis », que l’on laisse maturer plusieurs années en prenant soin de chauffer les feuilles à intervalle régulier pour réduire leur taux d’humidité. Ce type de thé Oolong reste très marginal.

Les thés Oolong sont principalement produits à Taïwan (près de 93% de la production nationale) et en Chine (province de Fujian, notamment les monts Yuyi). Leur procédé de fabrication date de plusieurs siècles. La méthode Gong Fu Cha, effectuée dans des mini théières avec de nombreuses infusions à répétition est recommandée pour la préparation des thés Oolong. Oolong signifie littéralement « Dragon noir ». Ce nom trouve son origine dans une ancienne légende chinoise et ferait référence aux serpents noirs que l’on trouvait parfois enroulés autour des branches de théiers.

Comment préparer un thé oolong ?
Le point le plus important lors de la préparation d’un thé oolong est sans aucun doute la température de l’eau. Une eau bien chaude fait ressortir au maximum les arômes, il est donc recommandé d’utiliser une eau bouillante (95°C) pour que les feuilles libèrent pleinement leurs parfums. Afin d’obtenir un thé très fin et subtil en bouche, on utilisera une quantité de feuille un peu supérieure à la moyenne et un temps d’infusion très court sera privilégié. Ce procédé, au delà de la qualité du parfum libéré, permettra d’infuser le thé de 2 à 5 fois pour les thés nature et 2 fois pour un thé parfumé. L’aspect le plus important est la température de l’eau qui doit être bouillante (95°C) et permettra de bien libérer le parfum contenu dans les feuilles. Il existe des accessoires spécifiques pour la dégustation du thé oolong mais il peut être aussi préparé avec les ustensiles classiques.

1. Ajoutez 3g de thé dans une petite théière ou tasse de type gaïwan avec couvercle, ajoutez l’eau chaude et laisser infuser 45s à 1min. Versez bien jusqu’à la dernière goutte dans votre tasse.
2. Pour la 2ème infusion, les feuilles s’étant déjà ouverte en partie, diminuez le temps d’infusion de 10 secondes.
3. À partir de la 3ème infusion, ajoutez 10 secondes en plus par rapport au temps initialement indiqué.

Ajoutez la quantité de feuilles nécessaire selon la taille de votre théière, ajoutez de l’eau très chaude et laisser infuser entre 3 à 5min. Vous pouvez aussi laissez infuser plus longtemps, le rooibos étant peu tanique il développera peu d’astringence. Il est souvent consommé avec du lait.

Thé oolong glaçé
Le thé oolong sera aussi délicieux en thé glacé, la meilleure technique étant de faire infuser les feuilles dans de l’eau froide. Infusé à froid, le thé ne contiendra alors pratiquement aucune théine.

1. Dans une carafe, idéalement la Handy Cooler 1L de LUPICIA, ajoutez 8 à 10g de thé et 1 litre d’eau froide filtrée ou faiblement minéralisée.
2. Mettez votre carafe dans le réfrigérateur et laissez infuser une nuit.
3. Retirez les feuilles et vous obtiendrez un thé doux et onctueux sans astringence. Vous pouvez aussi faire infuser votre thé plus fortement, avec une quantité réduite de feuilles, dans de l’eau chaude.

Après infusion, ôtez les feuilles et ajoutez une grande quantité de glaçons, vous obtiendrez un thé glaçé plus prononcé.